Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Airbus Group apporte son support technique et financier au "Perlan Project"

Publié le

Airbus Group apporte son support technique et financier au "Perlan Project"

Enfin un partenaire industriel de grande envergure pour le Perlan Project.

Airbus Group vient d'annoncer son aide financière mais aussi son expertise dans l'emploi des matériaux composites à haute vitesse (cf. A350) en faveur du projet visant à construire le planeur pressurisé "Perlan II" qui devrait pouvoir permettre d'atteindre jusqu'à 100 000 ft en onde.

En tant que féru de vol à voile, je souhaite de tout cœur que ce projet soit mené à terme, plus de 60 ans après l'arrêt de l'étude du Bréguet 903.

Cependant, le site de Windward Performance, qui avait commencé la construction du fuselage, ne fait mentionne plus la construction de la machine (pas même dans ses projets) sur son site web... à suivre.

Un vol civil probablement victime de la guerre en Ukraine

Publié le

Plusieurs hélicoptères de combats et avions de transport militaires de l'armée de l'air ukrainienne ont été abattus par les séparatistes russophones depuis le début des hostilités en Avril 2014 dans le sud-est de l’Ukraine. Mais cette fois, c'est un Boeing B777 civil de la Malaysia Airlines qui a été victime de ce conflit. Il n'y a aucun survivant parmi les 298 passagers et membres d'équipages.

3 hypothèses possibles sur l'auteur du tir relativement aux forces en présences dans la région:

  1. Les forces armées russes depuis leur territoire
  2. L'armée régulière ukrainienne
  3. Les rebelles séparatistes de la région de Donetsk, où l'avion s'est écrasé

Ce n'est pas la première fois que les tensions à la frontière russo-ukrainienne font des victimes innocentes. Le 4 Octobre 2001, un Tupolev-154 de la compagnie russe Sibir, qui assurait la liaison Tel-Aviv-Novossibirsk en Sibérie occidentale, explosait en plein vol au-dessus de la mer Noire, à moins de 300 km des côtes de Crimée, dans le sud de l’Ukraine. 78 personnes, en majorité des Israéliens d’origine russe, trouvèrent la mort. Une semaine plus tard, Kiev reconnaissait que la catastrophe est due au tir accidentel d’un missile ukrainien au cours de manœuvres militaires.