Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Technique de pilotage d'un avion à "train classique"

Publié le

L'édition du Lundi 20 Octobre d'Aeronews.tv revient sur l'émergeance des avions à "train tricycle" (un train principal, composé généralement de 2 roues sous les ailes, et une roue dans le nez) en remplacement du "train classique" (2 roues sous chaque aile, et 1 roulette de queue).

Cette présentation intéressante omet cependant le problème principal du train classique (avant le visibilité réduite au sol): une plus grande difficulté de contrôle de l'avion au sol. Ce probléme de pilotage et son origines sont très bien expliqués notamment sur le site d'Aero Training.

La fin du reportage d'Aeronews.tv pourrait laisser penser croire que l'atterrissage sur train tricycle est plus délicat que sur train classique, alors c'est en réalité l'inverse. Pour un atterrissage dit "3points", les avions à train classique nécessitent en général une maitrise de la technique de l'"arrondi" pour le posé des roues plus fine encore que les appareils à trains tricycles (voir les explications sur le site d'Aero Training).

Pour preuve, depuis l'instauration des licenses de pilote européennes, il existe une "variante TW" (Tail Wheel ou train classique en anglais) sanctionnant l'autorisation du pilote à voler sur de tels appareils.

Equilibre et moment des forces sur un train classique (à gauche) et un train tricycle (à droite) au sol