Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Raid Latécoère Aéropostale - Escales africaines 2016

Publié le par JS Seytre

Chaque année, un groupe de passionnés d'aéronautique organise un raid en avion léger de la France vers le Sénégal : le "Raid Latécoère" Afrique. Le but de cette organisation est d'entretenir la mémoire des lignes aériennes Latécoère - Aéropostale et des pilotes qui les ont ouvertes il y a maintenant presque 100 ans. De plus, l'association soutient des établissements scolaires et à vocation humanitaire dans les pays traversés par le raid grâce, entre autres, aux versements des participants.

Pierre-George Latécoère, industriel et constructeur d'avions, avait l'ambition de relier les hommes grâce au formidable potentiel de l'aéronautique. Il mit donc en place une compagnie aérienne afin de transporter le courrier de Toulouse vers Dakar, et plus tard de Natal à Buenos Aires après une traversée transatlantique en hydravion. Les héros de cette épopée étaient Mermoz, St-Exupéry, Guillaumet et bien d'autres.

J’ai l’immense joie d’avoir fait parti de l'édition 2016 qui s'est achevée le 10 Octobre. J’ai rejoins la caravane de 23 avions et ULM à Dakar le 1 Octobre pour prendre place à bord d’un Cessna 182. J’ai pu donc effectuer les escales retours de voyage sur les traces de l'histoire de l'aviation.

Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et SaharaHôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara
Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et SaharaHôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara

Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara

Avions Wassmer

Publié le par JS Seytre

Avec Mudry, Piel, Robin, et autres fabricants d'avions Jodel et dérivés, Wassmer a fait les beaux jours de la construction d'avions de loisir à la Française. Le numéro de Mars 2016 d'Aviasport re-découvre les monomoteurs du fabricant d'Issoire.... ne manque plus qu'un dossier sur les planeurs de la firme dans Vol à Voile.

L'auteur tient à remercier chaleureusement Christian Collignon pour le vol dans son WA-51A et Pierre Corny pour les renseignements, son site sur l'histoire de Wassmer est par ailleurs excellent.

Avions Wassmer

LOE en simulateur A380 chez Air France

Publié le par JS Seytre

LOE en simulateur A380 chez Air France

Face aux contraintes de maintien des compétences du personnel navigant technique sur les liners de dernière génération, Air France s'est doté d'un cursus d'entrainement centré sur le LOE, Line Orientated Evaluation, un exercice basé sur une reproduction fidèle d'un vol commercial ... au cours duquel, rien ne se passe comme prévu. Aviasport n°731 de Février 2016 propose un reportage sur une séance LOE en simulateur A380.

Remerciements: Air France, et tout particulièrement un grand merci à Thierry Paris et Cécile Baudin-Hardin sans qui ce reportage n'aurait pu avoir lieu.

Robert Galan, ou les mémoires d'une carrière de pilote palpitante

Publié le par JS Seytre

Après une carrière d'exception comme pilote de chasse, d'essai et de ligne, puis d'enquêteur aérien, Robert Galan a décidé de faire partager son expérience en écrivant des ouvrages sur l'aéronautique.

Je vous propose de découvrir deux de ces parutions qui ont retenues mon attention: "Mémoires d'un pilote d’essai, j'ai tout essayé" et "On a retrouvé les boites noires".

Les nouveaux défis de la sécurité aérienne

Publié le par JS Seytre

Patrick Ky, Directeur Exécutif de l’Agence Européenne de Sécurité de Aérienne, a rencontré le 8 Octobre dernier un certain nombre de journalistes aéronautiques afin de débattre des nouveaux défis en matière de sécurité aérienne d'un contexte géopolitique en pleine mutation. (+)

TB-30 Epsilon

Publié le par JS Seytre

TB-30 Epsilon

En 2014, le biplace de la SOCATA fêtait ses 30 ans de services au sein de l’Armée de l’Air. AVIASPORT revient sur la carrière de ce biplace prolifique et son emploi au sein des forces aériennes françaises dans son numéro de Novembre 2015.

Remerciements: Armée de l'Air, et plus particulièrement le Colonel Marc Scheffler et tout le personnel de la base de Cognac pour leur acceuil chaleureux et leur réponses patientes à toutes mes questions.

Combined Russian military manoeuvres threats western strategic communication network (Eng.)

Publié le par JS Seytre

Credit: Russian Navy
Credit: Russian Navy

By the end of October 2015, US defence and intelligence have expressed concern on increasing Russian Navy activities that have been deemed “aggressive”. This statement refers to manoeuvres both close to the US cost and around underwater communication lines - data flux and transfers are more than ever key assets to take advantage in a modern warfare scenario.

Drawing of Luch / Express 1000A platform by manufacturer (ISS-Reshetnev)
Drawing of Luch / Express 1000A platform by manufacturer (ISS-Reshetnev)

Considering in addition that the Russian military satellite Luch Olymp has been recently moved to an orbital position between Intelsat 7 and 901 (18.2 and 18 degrees west respectively), the exercises of the Russian forces can indeed be seen as a rehearsal to inhibit the major NATO communication means in case of the uprising of a major crisis with Russia. “Luch” (ray) is the designation used for Russian geostationary satellites known to relay and track communications to and from spacecraft in lower orbits. The Luch Olymp has been ordered by the Russian Ministry of Defence, and as such little is known about its specific payload and mission. However, it seems that it is operated by the FSB (Federal Security Service of the Russian Federation) for “electronic intelligence”, which could mean spying information uplinked for others satellites, or even jamming downlinks with improper data. Moreover, the reason why the Luch relocation can be seen as intrusive, technically resides in the fact that the separation between the Russian satellite and the 2 geostationary Intelsat satellites is now only of 0.1 deg of orbital location. This would be very close for 2 platforms belonging to the same satellite operator, and even more for satellites being controlled by 2 different control centres in close coordination… and finally worrying knowing that the Russian government has not advised Intelsat prior drifting its satellites to 18.1°W nor has answered to any tentative of contact set by the US operator. Mrs. Kay Sears, president of Intelsat General, has strongly expressed discontent over such hazardous satellite operation putting Intelsat assets at risk.

More generally, the rise in Russian submarine patrols is an echo to the PVO strategic bombers flights, pushing ever further south close to the British and French airspaces. Nuclear submarines and bombers have been the key elements of the USSR dissuasion force during the cold war. Those events illustrate a little bit more Putin’s strategy to regain power and influence lost after the end of the soviet era.

SIA du Bourget 2015: un salon en demi teinte

Publié le par JS Seytre

Les journées professionnelles du SIAE de cette année ont largement reflété la tendance "low cost " qui touche le milieu de la constitution aéronautique. Du côté de l'armement en particulier, la part belle était donnée aux avions de combats légers. Ainsi, LH Aviation exposait son LH-10, qui compense sa faible motorisation par les formes aérodynamiques pures de sa formule canard. L'appareil rappellent le BD-5J et sortait d'une phase d'expérimentation par la gendarmerie. LH Aviation propose également une version dronisée. Il y avait aussi l'Arkangel, Machine de guerre conçue autour de la cellule robuste de l'avion agricole Turbo Thrush. La société propose ainsi une plate-forme adaptée aux missions de lutte anti-guérilla ou de close air support. Dans le haut de gamme dédié aux missions CAS, on trouvait le biréacteur "Scorpion " de Textron.

Cet appareil, développé en prévision d'un besoin croissant d'avions capable de missions de police du ciel aussi bien que d'appui rapproché, partage avec les avions agricoles une esthétique relativement ingrate. Ceci ne l'a pas empêché d'attirer au moins les représentants de la force aérienne bulgare. Textron présentait également l'AT6, version d'attaque de son Beechcraft "Texan II" (dérivé et concurrent du Pilatus PC-9)

.

Pour les jets de combat de haute performance, en plus du Rafale et sa superbe démonstration d'agilité et de puissance habituelle, il n'y avait que le JF17 sono-pakistanais... lui aussi tenant du segment low-cost pour sa catégorie...

cet ultime développement du MiG-21 muni d'un unique moteur de MiG-29  a réalisé un vol qui semblait poussif en regard des capacités d'appareils de 4ie ou 5ie génération. Il devrait néanmoins pouvoir intéresser des nations au budget limité en quête d'un remplaçant pour leur flotte de Mirage 3 et 5 ou MiG-21 et 23 vieillissante. Côté civil, l'A380 et surtout le Boeing 787 "Dreamliner", ont aussi montré leur étonnante agilité eu égard à leur grande taille.

Collision en vol de 2 monomoteurs d'une patrouille de voltige au-dessus d'une plage de l'Adriatique

Publié le par JS Seytre

Les avions, à priori des Van's RV-4 et 7, étaient en vol miroir au cours d'une démonstration acrobatique. Il semblerait d'après la vidéo que le pilote de l'appareil en vol dos n'ait pas assez poussé sur le manche en sortie dos, ou peut-être était-il déjà à trop faible vitesse. Quoiqu'il en soit, au moment de revenir sur le ventre, il percute son équipier se trouvant sous lui. On voit ensuite que ce dernier redresse remarquablement son appareil au ras des flots après la chute des 2 avions enchevêtrés sur quelques 300 ft, alors même qu'il semblerait que l'aile gauche de l’autre avion ait impacté le cockpit (malgré une tentative d'évitement de sa part). D'après les médias, le pilote a ensuite effectué un atterrissage d'urgence sur la plage et souffre de légères blessures. Quant à l'autre avion, il s'est abîmé en mer après que son aile gauche se soit détachée à l'impact. Le pilote ne s'est pas éjecté et n'a pas survécu.