Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Article(s) avec #actualites tag

Gripen Suisses, nouveau coup de théâtre

Publié le

Gripen Suisses, nouveau coup de théâtre

Après de nombreux débats sur le choix de l'appareil devant remplacé les F-5 Tiger II au sein des Troupes d'Aviation Suisses, les électeurs helvètes semblent mettre un terme à l'acquisition de Gripen suédois en son prononçant à 52% contre le renouvellement de la flotte de chasseurs.

Dans ce pays où la votation populaire est le symbole même de la démocratie, il est peu probable que le parlement s'oppose à ce résultat. Il faudra donc certainement attendre le renouvellement de la flotte des F/A-18C de première ligne pour voir la Suisse se doter d'une aviation militaire plus moderne.

Photo: Saab

Nouvel échec pour une fusée Proton-M

Publié le

Hier, un tir d'une fusée Proton depuis le Cosmodrome de Baïkonour s'est une nouvelle fois soldé par un échec. Le lanceur était entre autre chargé de mettre en orbite géostationnaire le satellite Express AM-4R (un Eurostar 3000 d'Astrium) qui devait replacer Express AM-4 (de même type), qui lui-même n'avait pas pu atteindre son orbite suite à une défaillance du ré allumage du 3ieme étage Briz M d'une autre Proton.

L'analyse du précédent échec (2 Juillet 2013) de la fusée russe avait déjà mis en lumière un gros problème de qualité au-delà même de la fiabilité. En effet, suite à la défaillance d'un des boosters (correctement arrêté par le système de contrôle), la trajectoire n'avait pu être corrigée parce des capteurs d'attitude avaient été monté à l'envers.

Bien que les lancements avec Proton restent imbattable niveau prix, cette série d'accidents va certainement profiter à Ariane Espace, dont la fiabilité de l'Ariane 5 n'est plus à démonter, et qui développe actuellement le successeur Ariane 6.

Décés de José Falcó

Publié le

Décés de José Falcó

José Falcó est décédé à hier à Toulouse, à l'age de 94 ans.

Pilote de chasse espagnol ayant servi sous les couleurs républicaines, notamment aux commandes du fameux biplan russe Polikarpov I-15, il était crédité de 8 victoires homolgués en combat aérien, dont un fameux doublé contre 2 Messerschmitt Bf 109C de la "Légion Condor" le 7 Février 1939, alors qu'il préparait sa retraite vers la France.

Cet homme a la vie exceptionnel a laissé un témoignage à travers un livre, écrit par Pierre Challier "José Falcó, pilote de chasse - dernier as Catalan dans le ciel d'Espagne"

(voir le site "aérobuzz")

Chasseur de type Polikarpov I-15 utilisé par les républicains espagnols.

Chasseur de type Polikarpov I-15 utilisé par les républicains espagnols.

Vol MH370, le gouvernement Malaysien met fin aux espoirs des familles

Publié le

Avant même que les débris repérés dans l’Océan Indien à 2500 km au large de Perth aient été officiellement identifiés comme étant ceux du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu le 8 Mars dernier, le gouvernement Malaysien a choisi d’annoncer la perte de l’avion et de ces 239 occupants.

Le recoupement des échos radars primaires, de l’analyse de données des satellites d’Immarsat et enfin le survol par des patrouilleurs, ont permis de faire concorder la présence des débris de couleur rouge et blanche avec la seule trajectoire possible du vol MH370.

16 jours après la disparition soudaine de l’avion, ceci met fin, selon toute vraisemblance, aux théories les plus diverses quant à la possible localisation de l’avion.

Reste que sur les plans du motif de ce détournement, et des évènements survenus entre le moment où l’avion a quitté son trajet initial et son crash dans l’océan, le mystère reste entier.

En ce qui concerne le mobile et les acteurs de la tragédie, même si aucune enquête n’a pour l’instant permis d’établir d’hypothèse concrète, on peut supposer que les agences de renseignement de divers pays continuent de travailler sur divers scénarios probable. Cependant, la trajectoire finale, beaucoup trop à l’ouest, semble exclure une demande d’asile politique en Australie.

Pour les éléments détaillés du vol, il faut espérer que la boite noire pourra être récupérée au milieu dans les eaux profondes pour livrer ses précieux enregistrements.

Rafale contre Gripen

Publié le

Rafale contre Gripen

Le Rafale a récemment perdu un contrat... cette fois au Brésil: le pays continent a choisi le JAS 39 Gripen de Saab plutôt que l'avion de chez Dassault.

Bien sur, c'est une déception pour les défenseurs de notre industrie aéronautique, mais ceci ne doit pas faire oublier que la Rafale est l'un des meilleurs avions de combat de marché,... d'où son prix peu compétitif, en particulier auprès de pays évoluant dans un contexte géopolitique très éloigné d'une situation de guerre imminente.

Ainsi, le Brésil, grande puissance régionale d’une Amérique latine désormais majoritairement démocratique, s’est tourné vers d’autres problématiques que d’avoir une force aérienne à la pointe de la technologie, et le Gripen lui suffisait largement.

Restent d’autres paramètres politiques, tels que le transfert de technologie sur lequel les Suédois semblent s’être montrés généreux.

Le fait que la Força Aérea Brasileira se soit contentée de 12 vieux Mirage 2000C depuis 2005, en se laissant le temps de choisir leur successeur, aurait pu être un signe que le choix du Brésil serait plus influencé par l’économie que par la performance.

Le contexte du ralentissement de l’économie et des polémiques budgétaires à la veille de la coupe de monde de football n’ont certainement pas pesés en faveur du Rafale (ou du Super Hornet). De plus, il faut dire que le Gripen est également un très bon avion, encore une fois très suffisant dans une Amérique du Sud pacifiée… où il ne servira jamais au combat.

Si certains échecs précédents du Rafale peuvent sembler politiques - notamment face à une nième version du F-15 en Corée du Sud (où le poids du Pentagone dans cette région du monde a surement été décisif) - le choix du gouvernement Roussef semble ainsi plus rationnel.

De même, au moment de la décision de la Suisse d’acquérir du Gripen et au détriment du Rafale, on a pu tout simplement s’étonner que l’avion français perde un casting qui lui était au départ si favorable.

Certes, les enjeux politico-financier et militaire ont certainement été déterminants pour imposer le Saab. Cependant, le choix du Gripen me parait cohérent avec la structure traditionnelle de l’aviation militaire helvétique: un avion de combat (commandé en faible nombre) à la pointe de la technologie et sans trop de condition financière; et un avion au cout plus faible (à la fois à l’acquisition et à l’exploitation), éventuellement utilisable par des miliciens moins entrainés que les pilotes militaires « à temps pleins ». Le premier modèle prenant parfois le rôle du second lorsque la dotation des unités de première ligne devait être modernisée.

Ainsi se sont succédés les binômes:

Hunter / Vampire

Mirage III / Hunter, puis F-5

F-18 / F-5

Pourquoi pas F-18 / Gripen?

Le Rafale aurait plus logiquement répondu à la demande suisse s’il avait été question de remplacer les F-18C.

En définitive, le Rafale ne devrait pas trouver preneur parmi les forces aériennes au budget restreint dont l'acquisition d'un avion de 5ième génération ne serait justifiée que par le prestige de la haute technologie.

Ce n'est cependant pas le cas de l'Inde qui se doit de maintenir une dissuasion crédible vis-à-vis de ses voisins pakistanais et chinois.
Donc, sauf blocage inattendu au cours des négociations actuelles, l'avion de chez Dassault devrait trouver preneur dans l'Indian Air Force.

Espèrons que ce premier succès à l’export soit le début d’une grande carrière internationale.

Démonstrateur Gripen F (Photo: Saab)

Démonstrateur Gripen F (Photo: Saab)

Pétition allant dans le sens de la sécurité des vols commerciaux

Publié le

Intrepellation de la commission Européenne sur une pratique visant à faire payer des OPL titulaires d'une QT sur des vols commerciaux où ils exercent effectivement la responsabilté de co-pilote.

Je trouve cette dénonciation pleine de bon sens (elle peut de plus être généraliser à d'autes domaines que l'aéronautique dans le contexte économique actuel)

http://www.petitiononline.com/paytofly/petition.html