Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Article(s) avec #reportage tag

Du Messerschmitt 108 au Nord 1002

Publié le par JS Seytre

Durant les années troubles de la seconde guerre mondiale, l'Allemagne nazie a fait un usage intensif des structures industrielles des pays occupés. Le complexe militaro-industriel français n'a pas fait exception et le site de production des Mureaux de la Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Nord s'est vu imposer la construction sous licence de l'avion de liaison Messerschmitt 108. À la libération, la construction de cet avion aux excellentes performances et nombreuses innovations techniques a continué sous diverses versions. Dénommées Nord 1000 à 1002, ces appareils continueront à servir sous les cocardes tricolores jusque dans les années 60 alors que quelques uns resteront en état de vol dans le civil.

Le numéro de Juillet / Août 2017 d'Aviasport revient sur cet appareil d'exception dont un exemplaire est amoureusement préservé en état de vol par Jacques Strubi sur l'aérodrome de Montélimar.

Site de J. Strubi

SIA, Borget 2017

Publié le par JS Seytre

Toujours le plus grand salon aéronautique du monde en terme de surface d'exposition, le Bourget 2017 dégageait néanmoins une certaine morosité sur le plan des démonstrations en vol d'avions de combat. Certes, le JF-17 de l'édition précédente avait fait place au F-35 "Lighting II" présenté pour la première fois sur un salon. Certes, c'était un événement à ne pas manquer, mais le vol de démonstration était tout de même relativement décevant. Outre un passage autour de 50 degrés d'incidence, les évolutions bruyantes et tout en puissance brute de l'appareil laissaient supposer un certain manque d'agilité. En comparaison, le Rafale de l'Armée de l'Air (à mon avis , le roi du "solo display") alliait puissance et manœuvrabilité pour sa désormais traditionnelle démonstration. Il n'y avait pas d'autre avion d'armes de dernière génération comme élément de comparaison. Pour être juste, il semblerait que le domaine de  vol du F-35 soit encore limité à 7G en positif. L'appareil est d'autre part certainement plus pensé pour être un système d'armes efficace que comme une plateforme de combat rapproché. Toujours dans la gamme militaire, Textron présentait cette année en statique le Cessna 208 Caravan en version de surveillance armée aux côtés des AT-6 "Texan II" et "Scorpion". L'entrée de gamme de l'aviation de combat était représenté par le français Issoire Aviation avec APM51 armé de roquettes légères.

Cette machine est issue de l'APM50 de voltige dont la certification EASA n'a pas été poursuivi faute de demande suffisante. Dans la même catégorie de monomoteur à piston, L'Ellipse de LH Aviation était en revanche absent.Outre le "Texan II" de Beechcraft, les mono-turbines d'entrainement militaires étaient représentés par l'"Hürkus" de Turkish Aerospace Industry (avec à la clef une démonstration en vol sympa) et le "Dart 450" de l'autrichien Diamond, qui multiplie les projets au-delà des avions légers motorisés par des moteurs à pistons.

Antonov signait son retour sur le salon avec An-132D de transport moyen issu de la gamme des An-26 et se proposant de les remplacer.

Breezer B400, classique, élégant et efficace

Publié le par JS Seytre

Parmi les ULM et LSA qui s’inspirent des avions Pottier, le Breezer B400 possède des atouts pour séduire. Cette machine facile à mettre en œuvre dispose entre autres d’un confort et d’un agrément de pilotage très appréciable.

Le numéro de Mai 2017 d’Aviasport, consacre un article à cette machine dont la variante B600 a également obtenu sa certification CS-LSA.

Embarquement sur AWACS le 14 Juillet

Publié le par JS Seytre

Présent sur toutes les Opex aussi bien que sur les DPSA (Dispositif Particulier de Surveillance Aérienne) au-dessus de l’hexagone, les AWACS sont un élément essentiel de la force de projection de l’Armée de l’Air. Du Mali à la Syrie, les E-3F, véritable centre névralgique des opérations aériennes modernes ont bien mérité leur nom de « Sentry » (sentinelle en anglais). AVIASPORT revient sur l’emploi de ce formidable outil de contrôle aéroporté dans son numéro de Décembre 2016 / Janvier 2017.

Photo Vincent Giusiano

Photo Vincent Giusiano

CubCrafters Carbon Cub: le best-seller de Piper remis au gout du jour

Publié le par JS Seytre

Alors qu’en 2012, le vaillant Piper J-3 fêtait ses 75 ans, les avions descendants de la formule « Cub »  sont toujours produits en 2016. Parmi les entreprises qui ont fait évoluer le petit biplace en tandem à ailes hautes  et train classique, CubCrafters est certainement la plus prolifique.

Cet avionneur de Yakima dans l’état de Washington propose des versions largement modernisées du PA-18 « Super Cub » : les Sport Cub, XCub et Carbon Cub. C’est sur ce dernier que se penche le numéro d’Octobre 2016 d’Aviasport, alors que le kit Carbon Cub EX-2 est maintenant disponible en France grâce Eric Delesalle, à travers sa société Horus.

CubCrafters Carbon Cub: le best-seller de Piper remis au gout du jour

Le Raid Latécoère Aéropostale - Escales africaines 2016

Publié le par JS Seytre

Chaque année, un groupe de passionnés d'aéronautique organise un raid en avion léger de la France vers le Sénégal : le "Raid Latécoère" Afrique. Le but de cette organisation est d'entretenir la mémoire des lignes aériennes Latécoère - Aéropostale et des pilotes qui les ont ouvertes il y a maintenant presque 100 ans. De plus, l'association soutient des établissements scolaires et à vocation humanitaire dans les pays traversés par le raid grâce, entre autres, aux versements des participants.

Pierre-George Latécoère, industriel et constructeur d'avions, avait l'ambition de relier les hommes grâce au formidable potentiel de l'aéronautique. Il mit donc en place une compagnie aérienne afin de transporter le courrier de Toulouse vers Dakar, et plus tard de Natal à Buenos Aires après une traversée transatlantique en hydravion. Les héros de cette épopée étaient Mermoz, St-Exupéry, Guillaumet et bien d'autres.

J’ai l’immense joie d’avoir fait parti de l'édition 2016 qui s'est achevée le 10 Octobre. J’ai rejoins la caravane de 23 avions et ULM à Dakar le 1 Octobre pour prendre place à bord d’un Cessna 182. J’ai pu donc effectuer les escales retours de voyage sur les traces de l'histoire de l'aviation.

Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et SaharaHôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara
Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et SaharaHôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara

Hôtel de la Poste - St-Louis du Sénégal / En vol entre Atlantique et Sahara

Avions Wassmer

Publié le par JS Seytre

Avec Mudry, Piel, Robin, et autres fabricants d'avions Jodel et dérivés, Wassmer a fait les beaux jours de la construction d'avions de loisir à la Française. Le numéro de Mars 2016 d'Aviasport re-découvre les monomoteurs du fabricant d'Issoire.... ne manque plus qu'un dossier sur les planeurs de la firme dans Vol à Voile.

L'auteur tient à remercier chaleureusement Christian Collignon pour le vol dans son WA-51A et Pierre Corny pour les renseignements, son site sur l'histoire de Wassmer est par ailleurs excellent.

Avions Wassmer

SIA du Bourget 2015: un salon en demi teinte

Publié le par JS Seytre

Les journées professionnelles du SIAE de cette année ont largement reflété la tendance "low cost " qui touche le milieu de la constitution aéronautique. Du côté de l'armement en particulier, la part belle était donnée aux avions de combats légers. Ainsi, LH Aviation exposait son LH-10, qui compense sa faible motorisation par les formes aérodynamiques pures de sa formule canard. L'appareil rappellent le BD-5J et sortait d'une phase d'expérimentation par la gendarmerie. LH Aviation propose également une version dronisée. Il y avait aussi l'Arkangel, Machine de guerre conçue autour de la cellule robuste de l'avion agricole Turbo Thrush. La société propose ainsi une plate-forme adaptée aux missions de lutte anti-guérilla ou de close air support. Dans le haut de gamme dédié aux missions CAS, on trouvait le biréacteur "Scorpion " de Textron.

Cet appareil, développé en prévision d'un besoin croissant d'avions capable de missions de police du ciel aussi bien que d'appui rapproché, partage avec les avions agricoles une esthétique relativement ingrate. Ceci ne l'a pas empêché d'attirer au moins les représentants de la force aérienne bulgare. Textron présentait également l'AT6, version d'attaque de son Beechcraft "Texan II" (dérivé et concurrent du Pilatus PC-9)

.

Pour les jets de combat de haute performance, en plus du Rafale et sa superbe démonstration d'agilité et de puissance habituelle, il n'y avait que le JF17 sono-pakistanais... lui aussi tenant du segment low-cost pour sa catégorie...

cet ultime développement du MiG-21 muni d'un unique moteur de MiG-29  a réalisé un vol qui semblait poussif en regard des capacités d'appareils de 4ie ou 5ie génération. Il devrait néanmoins pouvoir intéresser des nations au budget limité en quête d'un remplaçant pour leur flotte de Mirage 3 et 5 ou MiG-21 et 23 vieillissante. Côté civil, l'A380 et surtout le Boeing 787 "Dreamliner", ont aussi montré leur étonnante agilité eu égard à leur grande taille.